Présentation du Comburateur Kit Air Drinker Écopra©

L’air est le comburant indispensable a la combustion d’un carburant .Un moteur thermique utilise différents carburant (gazole essence gaz liquéfié etc,,,) pour réaliser une combustion idéale , la quantité d’air et de carburant utilisé doivent être dosés ,il s’agit du rapport stoechiométrique ,rapport idéal entre air et carburant pour obtenir une combustion parfaite (qui ne veut pas dire propre) .

La consommation d’air d’un moteur

  • Gasole 1 litre utilise 15 000 litres d’air (15 m3)
  • Essence 1 litre utilise 17 000 litres d’air (17 m³)
  • GPL 1 litre utilise 16 000 litres d’air (16 m3)
  • Bioéthanol 1 litre utilise 8 000 litres d’air (8 m³)
  • Hydrogène 1 litre utilise 30 000Litres d’air (30 m³ )
  • etc…

Pour un moteur consommant 5 litres de Gasole, c’est donc 75 000 litres d’air (75m3) qui est consommé, soit le volume d’un petit appartement.

Donc ce que consomme le plus un moteur, c’est de l’air, avec un taux d’hygrométrie (taux d’humidité moyen de l’air) de 70% environ. Aussi, pour une consommation moyenne de 5 litres de carburant aux 100 km, c’est donc 5 à 7,5 litres d’eau qui sont consommés.

La qualité de la combustion

La qualité de la combustion est fonction de la qualité du combustible et de celle du comburant.

Le marché propose uniquement des additifs pour les carburants que ce soit à la pompe ou sous forme de produits à ajouter dans le réservoir leur action est soit pré ou post combustion.

A contrario pour le comburant (l’air), il n’existe aucune caractérisation de sa qualité (en dehors de sa filtration).

Et il n’y a pas d’additif pour l’air : il n’est pas stocké dans une citerne accrochée au véhicule !… Il faut donc le traiter en ligne. C’est ce que fait le Kit Air Drinker Écopra©.

Le Kit Air Drinker Écopra©. est composé de 4 éléments principaux :

  • une prise d’air / collecteur d’air
  • un micro-Bulleur constitué de bio-matériaux (céramique)
  • des gaines (durites) Thermo-Inox .
  • un Réacteur Écopra© … et de l’air !

Il est inerte (non énergivore)

Il est autonome

Il est entièrement recyclable

Il s’adapte à toutes les configurations et générations de moteurs.

Le Kit Air Drinker Écopra© permet d’informer, de qualifier et d’additiver le comburant en amont du filtre à air. De la même façon qu’ils existent des carburants additivités.

  1. La prise d’air a pour rôle de collecter l’air. Elle est connectée au micro-Bulleur.
  2. Le micro-Bulleur permet de maintenir un taux d’hygrométrie optimum sur un fragment d’air.
  3. C’est donc un air chargé d’un taux d’hygrométrie lissé qui transite jusqu’au Réacteur qui a une action de formatage et de qualification comburante par une action purement mécanique. Toute l’énergie nécessaire à cette transformation vient du moteur dès son démarrage .
  4. Cette énergie est commune à toute la combustion (chaudière ou génératrice a combustion interne)
  5. Les gaines Thermo-Inox sont les éléments de liaison de départ et de fin de circuit de l’ensemble du kit AirDrinker .

L’aspiration du moteur de la chaudière soumet par dépression le comburateur et l’active. Le résultat est immédiat diminution de l’opacité et réduction de la nuisance sonore .

C’est donc le moteur lui-même qui met en fonction le système Air Drinker sans plus énergie.

Toutes les générations de moteur à combustion interne (MCI), peu importe leur génération ou le type de carburation ou norme Euro 2, Euro 4, Euro 5 ou Euro 6… ont un point commun : le comburant L’air.

Tout le génie du comburant modifié

Les effets du comburant modifié (test Artémis et empirique et test pollution accessoire) sont :

  1. Modification de la qualité de la combustion : elle est plus complète et moins chaude.
  2. Moins de perte calorifique : température de gaz d’échappement moins haute. (Intérêt : gaz d’échappement moins sale, bénéfique pour le réchauffement climatique).
  3. Les huiles et les consommables (huile moteur et liquide de refroidissement) sont moins chauds, la pression est moins haute et donc les pompes à eau et à huile sont déchargées (effort mécanique moins haut) ce qui allège la charge propre du moteur.
  4. Cela induit un constat de baisse de régime moteur dans 98 % des installations réalisées .
  5. Il y a donc conservation et économie d’énergie.
  6. Cela se traduit par une économie financière (baisse du coût au km), une économie de temps (moyenne de roulage plus élevée car moteur plus réactif), une autonomie plus longue (pour les génératrices électriques des groupes électrogènes) et une dépollution importante (baisse de l’opacité Co Co² Hc Nox Np Mp) .
  7. Réduction de la nuisance sonore jusqu’à 5 décibels.

Le test Européen Artémis (cahier des charges européens) utilisé entre autre par TotalEnergies pour ses carburants additivés a été utilisé par Ecopra pour un comburant additivé. Près de 3000 installations fournissent les mêmes résultats empiriques.

L’impact économique et social

L’impact du comburant formaté additivé est de 5 à 9 fois supérieur à celui du carburant additivé, tant pour la dépollution que pour l’économie d’énergie.

L’ensemble de nos recherches est illustrée par des brevets et articles de presse internationaux.

L’application est révolutionnaire par ses résultats mais aussi par aucune antériorité technique. Elle répond sans délai à une problématique environnementale énergétique et sociétale .

Nota*

Un homme consomme environ 15 000 litres d’air (15 m³) par jour.

Économiser 1 litre de carburant c’est préserver l’air d’un homme par jour et dans le même temps de ne pas polluer l’air de 3 hommes par jour .